MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE À LA ROCHELLE

 

Djamila BOUCHEKOUK, praticienne et formatrice en Médecine Traditionnelle Chinoise.

=> De Qìgōng Tuīná : Travail de l’énergie aux travers de méthodes manuelles douces et naturelles.;

=> De Qìgōng Tuīná Grossesse et Accouchement : Travail de l’énergie aux travers de méthodes manuelles tout au long de la grossesse et préparation de l’accouchement;

=> De QìgōngTuīná Pédiatrique : Travail de l’énergie aux travers de méthodes manuelles adaptées au système énergétique de l’enfant (jusqu’à 12 ans). 

 Ces pratiques sont issues de la Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine ancestrale et traditionnelle qui existe et se pratique depuis des millénaires. Cette médecine est l'art de traiter par le travail de l'Énergie.

Djamila anime des formations de Diététique Traditionnelle Chinoise et de Qìgōng Tuīná Pédiatrique.

 

Le nom choisit pour illustré sa pratique lui tient particulièrement à coeur. En effet Suivre sa nature est un principe très important du Qìgōng et du Taoïsme.

Les 4 idéogrammes qui le compose sont les suivants : 

顺  SHÙN  => SUIVRE le courant comme pour une rivière

其  QÍ        => SON / SA

自  ZÌ        => SOI-MÊME

然  RÁN    => TEL QUEL / ÊTRE AINSI

 

Et cela signifie => FAIRE CE POUR QUOI ON EST FAIT / FAIRE LES CHOSES NATURELLEMENT

 L'idéal est donc de suivre sa nature à chaque instant afin d'avoir une vie équilibrée et pleine de vitalité.

 

 


Les séances proposées se pratiquent toujours en complément d'un suivi médical, comme une méthode qui va développer la capacité du corps à faire face aux agents pathogènes et à retrouver son équilibre. Les séances sont proposées à des fins non médicales. Elles ne remplacent en aucun cas les soins d’un médecin ou d'un masseur – kinésithérapeute.
Compte tenu de la loi du 30.04.1946, décret 60669 de l'article L.489 et de l'arrêté du 8.10.1996, il ne s'agit nullement de soins médicaux ou de kinésithérapie et les séances sont des techniques alternatives qui ne substituent en aucun cas à une prestation médicale.